Glossaire

Entre mots barbares, vocables brumeux, et autres acronymes curieux, ce glossaire vous aidera à naviguer dans l’univers médical de Gaël…(en cours de construction)

Alimentation entérale nocturne :

Aspirateur à mucosités :

Ballon : Grosse balle en caoutchouc gonflée d’air. Les bodyball à usage thérapeutique permettent, entre autre, de faire travailler le corps dans des positions soutenues. Dans le cas de Gaël, il est installé sur le ventre en haut du ballon. Tout en le maintenant avec les bras, on fait légèrement rouler le ballon vers l’arrière pour que Gaël atteigne une position quasi-verticale qui l’amène à relever sa tête, à la maintenir et à faire travailler son cou. Ce travail physique nécessaire à son évolution physique, lui permet aussi d’adopter de nouvelles positions tout en s’amusant. http://www.hoptoys.fr/BODYBALL-95-CM-p-2335-c-316_317.html#FP

Baryte : La baryte ou barytine est une espèce minérale composée de sulfates de baryum (oxyde solide cristallin blanc non soluble dans l’eau). Exploitée de manière industrielle et présente dans de nombreux produits (papier, plastiques, vernis, enduits, béton, verres d’optique…), la baryte est utilisée en radiologie en tant que contrastant car elle modifie l’absorption des rayons X.

BIBAP : abrév. de Biphasic Intermittent Positive Airway Pressure : c’est un mode ventilation contrôlée en pression dans le cadre d’une assistance respiratoire (voir Ventilation non invasive ou VNI).

Biopsie : Une biopsie correspond au prélèvement d’un échantillon de tissus de l’organisme dans le but de réaliser un examen microscopique. La biopsie musculaire que Gaël a subi en juillet dernier à Lyon, a consisté en un prélèvement d’un cm3 dans sa cuisse droite.

CAMSP : abrév. de Centre d’Aide Médico Sociale Précoce. Les CAMSP sont des centres qui reçoivent des enfants de la naissance à 6 ans, présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées. Certains CAMSP assurent le suivi spécifique annuel des anciens prématurés. Leurs objectifs sont le dépistage des déficits ou handicaps, la prévention de leur aggravation, la rééducation par cure ambulatoire, l’accompagnement des familles et le lien avec les écoles, établissements spécialisés, en lien avec les commissions spécifiques (Commission de Circonscription Pré-élémentaire, Commission Départementale d’Education Spéciale), l’aide à l’intégration dans les structures d’accueil de la petite enfance (Crêche, Halte-Garderie, Ecole maternelle), le lien avec les structures Hospitalières et « de ville ».

Cyanose : Symptôme clinique consistant en la coloration bleutée ou mauve prise par la peau et les muqueuses lorsque le sang est désoxygéné et donc chargé en gaz carbonique (+ de 5O gr/litre de sang). Elle est, entre autre, un signe d’insuffisance respiratoire.

Corset-siège : http://www.magazine-declic.com/Corset-siege-mode-d-emploi-0611.html

EEG : abrév. de Electro-Encéphalogramme. Résultat graphique (sous forme de tracé) d’un examen médical indolore, qui mesure l’activité électrique du cerveau grâce à des électrodes placées sur le cuir chevelu du patient. L’EGG renseigne sur l’activité neurophysiologique du cerveau au cours du temps et en particulier du cortex cérébral (substance périphérique du cerveau qui renferme notamment les neurones ; autrement dit la fameuse « matière grise »). Le signal électrique à la base de l’EGG est émis par l’activité neuronale. L’examen renseigne donc sur d’éventuelles altérations fonctionnelles dans la dynamique de l’activité neuroélectrique et peut orienter le diagnostic de certaines maladies comme l’épilepsie. L’EGG est également préconisé dans les troubles du sommeil, les troubles de la conscience et de la vigilance, le suivi des enfants prématurés, les lésions et pathologies cérébrales. Il est utilisé conjointement avec d’autres méthodes d’imagerie médicale.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectro-enc%C3%A9phalographie

Examen du sommeil :

Fistule :

Gastrostomie :acte chirurgical qui permet de mettre en place par les voies naturelles, une sonde dans l’estomac qui ressort à travers la peau de l’abdomen entre les côtes et le nombril. La gastrostomie endoscopique permet la nutrition, l’hydratation et l’administration de médicament directement dans l’estomac. Elle est proposée lorsque l’alimentation par voie orale s’avère impossible ou très difficile. Les fausses routes et la fatigue provoquée par les troubles de la déglutition limitent spontanément et inconsciemment les apports nutritionnels. La dénutrition fragilise l’organisme et affaiblit les défenses immunitaires avec des répercussions sur le plan respiratoire. La nutrition entérale par la gastrostomie permet de s’hydrater et de se nourrir de façon équilibrée tout en couvrant les besoins énergétiques. Le geste chirurgical simple et rapide présente peu de risques et la méthode offre plusieurs avantages. Un confort est apporté par la réduction des fausses routes et des infections respiratoire ; la fatigue et le stress lors des repas sont diminués pour la personne mais aussi pour son entourage. Ce moment redeviet redevient convivial avec la prise orale « d’aliments plaisir ». La sonde est invisible puisque cachée sous les vêtements, contrairement à la sonde nasale qui est continuellement sur le visage. Le contrôle du débit de la pompe, de la fréquence et du volume de nourriture permet de mieux faire face à la maladie.

http://www.magazine-declic.com/gastrostomie-ce-qu-il-faut-savoir.html

www.sofop.org/Data/upload/images/file/sept…/Gastrostomies.pdf

http://www.sla-pratique.fr/les-traitements/un-traitement-particulier-la-gastrostomie.html

http://www.nathanpas.org/dossiers/gastrostomie.php

Gaz du sang :

HFME : abrév. de Hôpital Femme Mère Enfant. Hôpital de l’est lyonnais (commune de Bron) qui regroupe depuis 2008 toute l’activité de médecine et de chirurgie pédiatrique des Hospices Civils de Lyon, les services de néonatologie et de gynéco-obstétrique  ainsi que toutes les urgences pédiatriques. Il accueille également le service de rééducation fonctionnelle infantile (Escale). Lors de ses séjours à l’HFME, Gaël est accueilli au service Pneumo-Gastro (3e étage, ascenseurs verts !). http://www.chu-lyon.fr/web/Hopital_Mere-enfant_2546.html

Hypotonie :

IRM : abrév. de Imagerie par Résonance Magnétique. Technique d’imagerie médicale non invasive, permettant d’obtenir des vues 2D ou 3D de l’intérieur du corps sur le principe de la résonance magnétique nucléaire. L’IRM est principalement dédiée à l’imagerie du système nerveux central (cerveau et moelle épinière), des muscles et des tumeurs. Grâce aux différentes séquences, on peut observer les tissus mous avec des contrastes plus élevés qu’avec la tomodensitométrie.

Kiné respiratoire :

Laryngomalacie : Anomalie congénitale du larynx (organe situé au niveau de la gorge et qui abrite les cordes vocales) qui se traduit par une armature insuffisante et un manque de rigidité. A l’inspiration, ce larynx trop flasque se rétrécie sur lui même, réduit le passage de l’air et provoque un bruit appelé le stridor. L’obstruction respiratoire qui s’aggrave généralement entre l’âge de 3 et 6 mois, régresse quand le larynx devient plus rigide avec la croissance de l’enfant. La laryngomalacie est généralement associée à un reflux (régurgitation acide provenant de l’estomac). Affection le plus souvent béngine, des gènes respiratoires peuvent néanmoins apparaître avec des difficultés lors de tétées, des prises de poids insuffisantes, paleurs et cyanoses. Des traitements spécifiques sont alors proposés.http://malformationsorl.aphp.fr/IMG/pdf/Laryngomal.pdf http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0987798396800466

Maladie métabolique : une maladie métabolique désigne un trouble qui affecte les métabolismes dans la cellule, en particulier la production d’énergie. Le métabolisme est l’ensemble des réactions et transformations chimiques qui s’accomplissent dans l’organisme vivant, par la nutrition. Il s’accompagne de l’élaboration de certaines substances (anabolisme) ou de la dégradation (destruction), associés à une émission d’énergie (catabolisme). Les maladies métaboliques peuvent être héréditaires ou acquises et sont dues à une perturbation de la synthèse de certaines molécules organiques au moment de l’anabolisme. Généralement ceci est dû à une carence en enzyme (variété de protéine permettant les réactions biologiques normales). Exemples de maladie métabolique : le diabète, la galactosémie congénitale, l’obésité. http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/maladie-definition-6142/classification.html

Maladie neuromusculaire : maladies touchant les fonctions musculaires et entraînant des problèmes moteurs, respiratoires, orthopédiques, voire cardiaques. Nombreuses (plus de 200) est sont quasiment toutes d’origine génétique. Les maladies neuromusculaires sont d’expression très variable : les symptômes, pour un même diagnostic, peuvent changer d’une personne à l’autre. Certaines maladies neuromusculaires sont d’une extrême gravité, d’autres permettent une vie quasi-normale. Elles peuvent provoquer des troubles sur l’appareil locomoteur (l’affection se manifeste par une difficulté de la marche ou une immobilisation en fauteuil manuel ou électrique. Les membres supérieurs sont parfois affectés. Dans certains caselles occasionnent des troubles de phonation, de déglutition, un manque de mobilité faciale ayant des conséquences sur la communication verbale et non-verbale), l’orthopédie (le déficit musculaire réagit sur le squelette en croissance et entraîne des déformations. Celles-ci peuvent être corrigées par des appareillages ou des interventions chirurgicales) et le cœur (les troubles du rythme cardiaque nécessitent dans certains cas la mise en place d’un stimulateur cardiaque).Des troubles respiratoires sont souvent associés. Il n’existe aucun traitement curatif pour les maladies neuromusculaires. Cependant, il existe des traitements préventifs des complications sur le squelette, la respiration, la fonction cardiaque. Une prise en charge régulière en kinésithérapie et un suivi dans une consultation neuromusculaire spécialisée sont nécessaires.

http://www.magazine-declic.com/definition-maladie-neuromusculaire.html

Maladie génétique : une maladie génétique, ou maladie héréditaire, est une maladie due à une ou plusieurs anomalies sur un ou plusieurs chromosomes, qui entrainent un défaut de fonctionnement de certaines cellules de l’organisme. Ces cellules fabriquent des protéines. L’activité et la structure de chaque protéine est déterminée par l’information génétique contenue dans un gène. Si ce dernier est altéré, il entraîne la cellule dans un dysfonctionnement, qui peut se révéler, à tout âge de la vie, avec l’expression d’une maladie. Parmi les maladies génétiques, on trouve aussi bien des affections bénignes ou faiblement handicapantes (par exemple, le daltonisme) que des affections extrêmement graves. Mais leur caractéristique commune est généralement d’être une affection à vie et qu’elle peut dans certains cas être transmise à la descendance, puisque inscrite dans les gènes de l’individu. Maladies dites « rares », c’est-à-dire dont la fréquence est inférieure à un malade pour 2 000 personnes, elles représentent environ 80 % de celles-ci, soit environ 6 000 pathologies. http://www.afm-telethon.fr/maladies-neuromusculaires/concerne-par-la-maladie/infos-maladies/

Maladie rare : Dans le cas de Gaël, en l’absence de diagnostic, les médecins penchent pour une maladie rare peut-être une myopathie non-étiquetée. http://www.afm-telethon.fr/maladies-rares/

Myopathie : La myopathie regroupe un ensemble de maladies neuromusculaires qui se caractérisent par une dégénérescence du tissu musculaire. Il existe plus de 200 maladies différentes. Elles peuvent être d’origine génétique ou métabolique, être acquises ou congénitales et concernent aussi bien les enfants que les adultes. Ce sont des maladies du muscle ou de son innervation motrice (atteinte de l’unité motrice). Il en résulte une atteinte de la fonction motrice (bouger, respirer, et tout ce qui se fait avec des muscles). Sur le plan moteur, les troubles peuvent aller d’une difficulté à marcher à l’utilisation permanente d’un fauteuil électrique. Il peut y avoir également un manque de mobilité faciale entraînant des troubles de la parole, des difficultés à déglutir et à s’alimenter. Les problèmes moteurs sont souvent accompagnés de difficultés respiratoires, de troubles du rythme cardiaque, et d’un ralentissement de la croissance du squelette. L’évolution de la myopathie est lente. Elle peut se stabiliser de manière ponctuelle ou définitive. La kinésithérapie ainsi que la rééducation sont un bon moyen de travailler non seulement sur la motricité, mais également de stimuler le corps et le système nerveux. Des séances chez l’orthophoniste permettent de travailler la déglutition et la mastication. Il est aussi possible de recourir à un traitement nutritionnel afin de travailler la mastication dès le plus jeune âge mais aussi pour prévenir les troubles digestifs, fréquents chez les myopathes.

http://www.magazine-declic.com/definition-myopathie.html

http://www.afm-telethon.fr/maladies-neuromusculaires/concerne-par-la-maladie/infos-maladies/

Mitochondrie : Une mitonchondrie est une organelle (organe visible uniquement au microscope électronique) contenue dans le cytoplasme et ayant la forme de petites sphères ou de bâtonnets. Le cytoplasme est le liquide baignant le noyau de la cellule. Les mitochondries sont particulièrement nombreuses dans les tissus ayant une haute activité, comme le système nerveux central ou les muscles. Elles permettent la respiration de la cellule, la mise en réserve de l’énergie (« centrale énergétique » de la cellule), le stockage de substances, les réactions chimiques et électriques des cellules. http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/mitochondrie-3055.html

Neurologie : Discipline médicale clinique qui étudie les pathologies et maladies du système nerveux et en particulier du cerveau.

ORL : abrév. de Oto-Rhino-Laryngologie. Spécialité médico-chirurgicale consacrée aux anomalies de l’oreille, du nez et des sinus, de la gorge et du cou. Elle s’intéresse ainsi à l’ouïe, à la voix, à la respiration, à l’odorat et au gout, à l’équilibre, et à l’esthétique du visage. C’est par excellence la spécialité de la communication, de l’expression et de l’orientation, sans oublier la dégustation. http://orlfrance.org/

Orthopédistes :

Ph-métrie :

Ponction lombaire :

Reflux :

Saturation en oxygène :

Sonde naso-gastrique :

TOGD : abrév. de Transit-Oeso-Gastro-Duodénal. Examen radiologique qui permet de visualiser et d’étudier la partie haute du tube digestif (œsophage, estomac, duodénum) après en avoir opacifié son contenu. Pour ce faire, le patient doit ingérer un produit (généralement la baryte) qui facilite la lecture des images radiologique par le rendu d’un meilleur contraste entre les parties. Le TOGD permet d’observer le cheminement du bol alimentaire dans le tube digestif et de mettre en évidence des fausses routes, des reflux ou fistules.

 Ventilation non invasive (VNI) :


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s